Le projet
Partager

La première loi que nous porterons à l’Assemblée nationale sera celle de l’abrogation de la Loi travail et de son remplacement par une loi qui protège les salarié.e.s et améliore nos conditions de travail.

Une fois élue députée, Caroline De Haas rendra publiques toutes ses dépenses. Nous mettrons en place une « Assemblée citoyenne », composée de 20 personnes tirées au sort parmi des volontaires, dont le rôle sera de contrôler le travail de Caroline à l’Assemblée.  Des comptes-rendus du mandat seront réalisés tous les mois pour que chacune et chacun puisse suivre les travaux de la députée.

Lorsque nous avons commencé à rédiger le programme avec les citoyen.ne.s engagé.e.s dans la campagne de #La18Citoyenne, écologistes, syndicalistes ou féministes, nous nous sommes dit qu’on ferait court. Et puis, au fil des discussions, des cafés, des réunions, le programme s’est allongé, allongé, allongé. Nous avons maintenant un programme en plus de 30 propositions (vous pouvez le consulter ici).

La réalité, c’est qu’au long d’un mandat de députée, si nous pouvons travailler sur beaucoup de thématiques, nous ne faisons avancer les choses qu’en nous fixant des priorités.

Nous avons donc décidé, avec l’équipe de campagne, de s’en fixer quatre. 

Ces 4 priorités seront les marqueurs du mandat. Dans chacune des mes actions, en tant que députée, je veillerai à les faire avancer. Les unes et les autres sont liées : penser le bien être au travail sans l’égalité des droits ou penser la préservation de l’environnement sans interroger le fonctionnement de notre démocratie n’a pas de sens. J’agirai de manière transversale pour que l’on retrouve, dans toutes mes actions, la dimension écologique, sociale et citoyenne.

Les moyens d’actions d’une députée sont multiples. Ce sera parfois en portant des propositions de lois ou en soutenant des projets portés par le gouvernement, parfois en m’opposant, parfois en participant à des mobilisations dans le 18e comme ailleurs. Ce sera à l’écoute des associations et des acteurs économiques locaux, en les aidant à mener les batailles sociales et écologiques, et avant tout en portant la voix des habitant.e.s du 18e à l’Assemblée pour que nos intérêts soient entendus.

Retrouvez le programme complet ici !