Transparence et pouvoir citoyen, nos engagements
Partager

Les dernières semaines le montrent : notre pays à encore beaucoup (beaucoup) de progrès à faire en matière de transparence de la vie publique. Des modèles existent chez nos voisins européens desquels nous pouvons nous inspirer pour changer les choses. La corruption, même si elle a beaucoup reculé depuis quelques siècles, reste présente, y compris en France.

Nous, militantes et militants investi.e.s dans #La18Citoyenne, souhaitons faire du mandat de Caroline De Haas un modèle d’exemplarité et un laboratoire d’innovations démocratiques où tous les habitant.e.s qui le souhaitent auront la possibilité de s’impliquer tout au long du mandat.

Nous souhaitons que les engagements portés par Caroline De Haas dans son mandat influencent les autres député.e.s afin de transformer durablement les pratiques à l’Assemblée nationale (un.e député.e n’agit jamais seul.e !) et de faire évoluer le droit en matière de transparence de la vie publique.

Nous voulons contrôler notre députée ! Lorsque nous en parlons aux habitant.e.s, cet idée de “contrôle” surprend. Nous n’y sommes vraiment pas habité.e.s.

C’est Caroline De Haas qui le dit : “Etre profondément honnête n’empêche pas d’être parfaitement lucide. Le pouvoir abîme, éloigne et parfois corrompt. Qui nous dit que je serai différente des autres ? Je souhaite mettre en place un système qui me permette de garder le contact avec le réel. 5 ans députée, c’est à la fois court pour changer la société et long ! On a le temps d’oublier la vie réelle et de s’éloigner de nos engagements (“vous comprenez, c’est compliqué, la situation a changé”). Créer une assemblée citoyenne, cela permet de garantir que je garderai les deux pieds sur la terre ferme et la tête sur les épaules.”

Voici nos propositions :

1. Création d’un assemblée citoyenne en charge du contrôle du mandat
Désignation par tirage au sort de 20 à 30 citoyen.ne.s chargé.e.s de contrôler le mandat (attribution de la réserve parlementaire, utilisation des dépenses et respect des engagements pris pendant la campagne). Les réunions seront ouvertes au public et se tiendront dans la circonscription ou bien à l’Assemblée nationale. Les membres de l’Assemblée citoyenne seront formé.e.s.

2. Co-écriture d’une proposition de loi chaque année avec les citoyen.n.es
Chaque année, une proposition de loi sera co-écrite avec des citoyen.n.es volontaires. Des groupes d’expert.e.s pourront être invité.e.s dans ce cadre pour travailler avec les citoyens.

3. Compte-rendu mensuel de mandat
Nous organiserons chaque mois un compte-rendu du mandat, sous une forme physique (réunion) ou numérique (Facebook live par exemple). L’objectif ? Tenir informé.e.s les citoyen.ne.s de la vie à l’Assemblée nationale.

4. Publication de toutes les dépenses de la députée
Nous rendrons publiques toutes nos dépenses sur le site de la députée en les expliquant.

5. Création d’une assemblée des jeunes et des enfants
Nous créerons en lien avec les écoles et les lycées qui le souhaitent une Assemblée des jeunes et des enfants. Cette instance permettra de les faire participer aux travaux de la députée et d’imaginer des campagnes d’information et de sensibilisation à la vie publique pour les jeunes habitant.e.s de la circonscription.

6. Non cumul des mandats
Caroline De Haas n’a jamais été élue. Elle s’est engagée à n’exercer qu’un seul mandat à la fois. Elle a également proposé d’exercer un seul mandat de 5 ans en tant que députée afin de garantir un partage du pouvoir et des responsabilités.

 

Vous avez d’autres idées ? Envoyez nous un mail à contact@la18citoyenne.fr